« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Democracy Dies in Darkness »

Saisir des mots clefs à rechercher

vendredi 7 février 2020

L'éco fait ses classes (2/4) : L'essor mondial des écoles privées | France culture 04/02/2020



six pays de l’OCDE accueillent plus de la
moitié des étudiants étrangers,  les États-Unis (16,5 %),
 le Royaume-Uni (13,0 %), l’Allemagne (6,3 %),
la France (6,2 %), l’Australie (6,1 %)
et le Canada (4,7 %)
Depuis plusieurs décennies se met en place une logique de marché dans le secteur de l’éducation, et ce à l’échelle mondiale. Un marché qui pèse désormais environ 6500 milliards de dollars ; de quoi faire rêver certains acteurs issus du secteur privé décidés à investir dans cette révolution...

Deuxième jour de notre série consacrée à l’économie de l’éducation. Hier, nous sommes revenus aux origines de la gratuité de l’école, cette fabrique de citoyens éclairés et d’acteurs économiques. 

A présent, c’est le marché mondial de l’éducation qui attire notre attention : en seulement 10 ans, le nombre d’étudiants a bondi de 50% dans le monde. La demande ne cesse d’augmenter et la compétition est de plus en plus rude entre les universités. Une bataille à plus de 6 000 milliards de dollars…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire