Depuis sa création en 1833, le Grand Orient de Belgique défend la franc-maçonnerie dans sa dimension « adogmatique et progressiste ». Elle ne peut donc être assimilée à une église ou tout autre structure proposant une pensée unique. Elle n’est pas plus un parti politique ou une organisation syndicale. Bien qu’ancrée dans le monde réel, elle n’est pas pour autant un centre laïque. Elle est fondamentalement attachée à la liberté d’opinion, la liberté de conscience et réfractaire à toute instrumentalisation ou contraintes extérieures.

Saisir des mots clefs à rechercher

dimanche 15 août 2021

Entropie : la théorie du chaos | France culture 18/02/2020

Qu’est ce que l’entropie ? Comment ce concept a-t-il émergé en thermodynamique ? Quelles contributions par des savants comme Carnot, Clausius, Boltzmann ? Pour décrire quels types de phénomènes ? Tous les processus naturels sont-ils soumis à l’entropie ?

Comment mesure-t-on l’entropie ?
Pourquoi faut-il toujours ranger, ranger et encore ranger ? 

Les esprits scientifiques taquins vous répondront : parce que l’entropie augmente inexorablement, et fait tendre tout système vers plus de désordre. Oui, mais voilà : ranger une pièce, c’est également contribuer à augmenter sa part d’entropie macroscopique, en ce que l’acte de rangement contribue à la dissipation d’énergie du système pièce auquel vous vous incluez. 

Et donc, finalement : qu’est-ce que l’ordre ? Qu’est-ce que le désordre ? 

Et pourquoi l’entropie nous pousse-t-elle à nous interroger sur l’irréversibilité de la flèche du temps ?

Entropie : la théorie du chaos : c’est le programme désordonné qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Et pour tout comprendre à la deuxième loi de la thermodynamique, et à l’application du principe entropique à la physique quantique comme au devenir de l’univers, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Pierre Uzan, chercheur associé au laboratoire SPHERE de l’Université de Paris et professeur certifié classe exceptionnelle de Sciences Physiques à la Fondation Santé des Etudiants de France et Pierre de Buyl, chercheur FWO à l’Institut de Physique Théorique de l’Université KU Leuven.

Le reportage du jour

Existe-t-il de l’entropie à échelle quantique ? SI oui, comment s’exprime cette grandeur, et comment la mesurer ? Reportage au Laboratoire de Physique de l’ENS, Paris, avec Gwendal Fève. Par Céline Loozen

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire