Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Mal nommer les choses c'est ajouter au malheur du monde. » Albert Camus

Saisir des mots clefs à rechercher

lundi 30 décembre 2019

Prendre sade au sérieux ? | France culture 17/01/2019



Eric Marty achève cette série sur celui par qui le scandale perdure en tentant de répondre à la question fatidique : "Pourquoi le XXe siècle a-t-il pris Sade au sérieux ?"

Donatien Alphonse François de Sade
(1740 - 1814)

Nous recevons Eric Marty, professeur de littérature française contemporaine à l'Université Paris-Diderot autour de l'ouvrage qu'il a consacré au rapport entre Sade et les grands auteurs et penseurs du XXe siècle.

Penser Sade

C'est la dimension politique des écrits de Sade qui est ici prise en compte. L'adaptation des 120 journées de Sodome par l'écrivain et réalisateur italien Pier Paolo Pasolini (1922 -1975) pose la question de la relation de Sade au pouvoir politique, au fascisme mais aussi à la perspective anarchiste.

Parmi les auteurs français, Michel Foucault (1926 - 1984), Maurice Blanchot (1907 - 2003), Georges Bataille (1897 - 1962) pour n'en nommer que quelques uns ont analysé l'oeuvre de Sade. La littérature contemporaine, la psychanalyse également prennent l'auteur Sade comme sujet d'étude, il ne laisse personne indifférent.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire