Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Mal nommer les choses c'est ajouter au malheur du monde. » Albert Camus

Saisir des mots clefs à rechercher

mercredi 25 décembre 2019

Milan Kundera : Engagé ? exilé ? | France culture 06/12/2018



Milan Kundera photographié à Paris, en 1984.
Au cours de cette dernière émission, nous discutons du rapport de Milan Kundera avec les questions politiques : l'auteur exilé est-il un écrivain engagé ?

Hélène Baty-Delalande, Maîtresse de conférences en littérature française du XXe siècle à l'université Paris-Diderot et François Taillandier, écrivain, sont les invité.e.s de cette dernière émission de la série consacrée à Milan Kundera.

1984, le procès de Kundera

Milan Kundera aurait souhaité être publié sous un nom d'emprunt comme Eric Arthur Blair alias George Orwell (1903-1950), car ses écrits lui ont coûté sa patrie, la République Tchèque, le pays de Franz Kafka (1883-1924). En 1979, Kundera est déchu de sa nationalité puis est naturalisé français en 1981 où il vit depuis déjà six ans à cette époque.

La censure le pousse à l'exil mais l'auteur continuera d'exister ailleurs, il publie son grand roman, L'insoutenable légèreté de l'être en 1984 sur l'amour plutôt que sur la politique, les événements de 1968 à Prague :

"La pensée de Kundera vise à libérer le roman." François Taillandier

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire