Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

Saisir des mots clefs à rechercher

samedi 1 août 2020

Marche ou grève : L'équation du conflit | France culture 03/12/2019



Quelle place la grève occupe-t-elle dans l’histoire de la théorie économique ? Si cette dernière est depuis longtemps habituée et habilitée à modéliser le comportement de l’entreprise et du consommateur, elle l’est moins à théoriser celui des salariés et des syndicats.


Selon la "Théorie des salaires" de Hicks, Plus le salaire
demandé par le syndicat est élevé, 
plus le coût de la concession est important pour l’employeur, 
et donc plus il sera enclin à résister

C’est le deuxième épisode de notre série consacrée à la grève, 48h avant la grande mobilisation du 5 décembre. 

Hier, nous étions sur les barricades à l’époque où la grève était un délit passible d’une peine de prison, demain, nous calculerons le coût de la grève et ses répercussions sur la croissance. 

Mais d’abord, entrons dans la tête des agents économiques que sont les grévistes. Patrons, syndicats, ouvriers, sont-ils rationnels ? 

La science économique a tenté de répondre à cette question en modélisant le comportement des uns et des autres. 

Dans cette émission, nous allons convoquer John Hicks, l’optimum de Pareto et la théorie des jeux...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire