Article 1er. - La F∴-M∴, institution initiatique et progressive, cosmopolite et progressiste, a pour objet la recherche de la vérité et le perfectionnement de l’humanité. Elle se fonde sur la liberté, la tolérance et le libre examen ; elle ne formule ou n’invoque aucun dogme. Le Trav∴ maçonn∴ s’effectue à couvert dans le T∴ par la méthode symb∴. Cette démarche laisse au Maç∴ la liberté d’interprétation des symboles. Le Gr∴ Or∴ de Belgique, maillon de la F∴-M∴ universelle, demande à qui se présente à l’Init∴ d’être honnête et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonn∴. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’individus probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienfaisance dans le sens le plus étendu.

Saisir des mots clefs à rechercher

samedi 1 août 2020

Marche ou grève : Le mythe du Grand Soir | France culture 06/12/2019



Au tournant du 20e siècle, le développement de l’idée
de “Grand Soir” rencontre l’idée de grève générale.
Le terme appartient au lexique des luttes
et de l’anarchisme de la Belle Époque. 
Alors que le taux de syndicalisation est à un niveau particulièrement faible et que les manifestations demeurent le mode privilégié de revendication, que reste-t-il du mythe du Grand soir ?

Gilets jaunes, réforme des retraites…Sont-ils nourris par les mêmes références ?

Nous achevons notre série consacrée à la grève au lendemain de la grande mobilisation qui a paralysé une partie du pays hier. Entre 800 000 et 1,5 millions de personnes sont descendues dans les rues. 

Une fronde sociale qui fait ressurgir chez certains l’espoir d’un renversement de l’ordre établi. Des rêves de Grand Soir qui peuplent les imaginaires depuis l’invention de la grève générale… 

Comme l’écrit l’historienne Michelle Perrot, « il a fallu mai 68 pour nous rappeler un bref moment que la grève peut être autre chose qu’un scénario économique bien conduit mais explosion de désirs latents, de rêves refoulés, libération du geste et de la parole, fête du peuple assemblé ».

Aucun commentaire:

Publier un commentaire