Saisir des mots clefs - tags à rechercher

jeudi 26 décembre 2019

∆∆∆ Les penseurs du travail : L'extension du concept de travail | France culture 28/08/2017



Femmes pliant les journaux du matin, début XXème
Titre original : Hand folding
Du simple facteur de production à la valeur travail, les grands penseurs Smith, Marx, Sismondi… ont élaboré les fondements historiques d’un concept mouvant.

Une nouvelle année s’offre à nous et il suffit d’ouvrir les oreilles pour en percevoir l’éco. L’éco que nous écrirons ici volontairement sans “H”, chaque jour du lundi au jeudi, de 14h à 15h. 

L’économie, discipline omniprésente, si indispensable qu’elle convoque toutes les autre. 

L’économie - si exigeante - qu’elle peine parfois à arriver jusqu’à nous.

D’où l’idée de revenir - sans courbes ni calculs - aux fondamentaux, aux batailles théoriques, aux grandes figures, aux luttes qui ont façonné son histoire. Penseurs et chercheurs en sciences sociales seront ici pour nous guider, dans le vacarme de l’actualité, et ils sont déjà là, autour de la table : “Entendez-vous l’éco ?”

Toute l’année, mais plus particulièrement cette semaine, c’est le travail qui va nous occuper! De la torture à l’essence de l’homme, les penseurs ont nourri des conceptions différentes de cette activité sur laquelle nous allons revenir aujourd’hui, en compagnie de Dominique Méda et de Jean-Marc Daniel.

A 14h50, vous entendrez une nouvelle voix, celle de Mounia Van de Casteele qui nous donnera, chaque jour, des nouvelles de éco.

« Dès le XIXe Siècle, Ada Byron a prophétisé, qu’un jour, des machines feraient du droit.» Jean-Marc Daniel

« Par mon travail, j’aurai la joie que tu me reconnaisses dans ma singularité » Marx sur une société sans salariat cité par Dominique Méda

Ricardo et la valeur-travail

Dans son ouvrage Des principes de l'économie politique et de l'impôt, publié en 1817, David Ricardo reprend et affine la notion de “valeur-travail” introduite par Adam Smith dans son célèbre ouvrage De la richesse des nations, qui vise à identifier la source de la création de valeur.

Ricardo considère, contrairement à ses prédécesseurs, que la terre ne joue aucun rôle dans la création de valeur et que l’accroissement de la richesse est entièrement dû à l'action conjointe du travail humain et du capital. Le capital étant lui-même entièrement produit par le travail, la source unique de la richesse est donc le travail, direct et indirect.

David Ricardo affine ainsi la théorie de Smith qui ne prenait en compte que le travail direct nécessaire à la fabrication du bien. Chaque marchandise à une valeur égale au temps de travail nécessaire à sa production, en prenant en compte toutes les étapes au cours du processus de production. On parle ainsi de valeur travail incorporé.

L’économiste anglais précise enfin que la différence de valeur entre deux biens qui ont nécessité une même quantité horaire de travail s’explique par la différence qualitative de ce travail.

Générique : "Time is the enemy" de Quantic

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire