« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. »

Henri Poincaré

Saisir des mots clefs à rechercher

mardi 10 décembre 2019

La démocratie est-elle un marché comme les autres ? | France culture 06/12/2019



Un manifestant tient une pancarte pour le RIC et
"une vraie démocratie du peuple, 

par le peuple, pour le peuple",
 12 janvier 2019 à Paris
L'organisation du Grand Débat pendant le mouvement des Gilets jaunes a mis en avant la place de nouveaux acteurs privés, à l'instar des civic-tech, pour encadrer les initiatives citoyennes. 

Mais pour quelles conséquences dans nos pratiques politiques ?

Alors que la Convention citoyenne pour le climat, qui se réunit une fois tous les quinze  jours au palais d’Iéna à Paris, a été repoussée au début du mois de janvier en raison des manifestations et du mouvement de grève, Le Temps du Débat s’intéresse ce soir à ces technologies supposées aider à l’émergence d’une démocratie participative. 

Depuis deux ans, nombre de start-up et de sociétés privées se sont créées dans le but de faciliter la prise de parole des citoyens dans l’espace politique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire