Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

Saisir des mots clefs à rechercher

vendredi 22 novembre 2019

Une photo datant de 1918 représentant l'ombre portée de la Statue de la Liberté placée à l'entrée du port de NY (donc des USA, à une époque où l'entrée se faisait par voie maritime et par NY...) | Guy V 25 avr. 2017

Au sujet de cette Statue et de ce qu'elle représente, je voudrais ajouter qqn mots :

D'abord, que les Francs-Maçons qui ont conçu la Devise révolutionnaire de la République Française  de 1789 (L-E-F) ont placé intentionnellement la Liberté en premier lieu, avant l’Égalité (et la Fraternité). En effet, cette première Devise illumine les autres et doit les précéder. Pour être Égal, il faut d'abord (pouvoir) être Libre...

Ensuite, les FM qui ont participé à la rédaction de la première constitution de 1787 des USA se sont évidemment fortement inspiré de l'Esprit Libertaire et Égalitaire de la France pour leur nouveau pays, les Etats (prétendument) Unis, après la Guerre de Sécession.

Par l'érection de cette Statue dédiée à la Liberté et son emplacement, qui n'est pas dû au hasard, les Américains ont voulu symboliser leur idéal Libertaire mais aussi à appeler/rappeler chez eux l'Esprit de Liberté, dans tous ses domaines, pour leur vocation de grandeur nationale... puis mondiale... "Le Pays de la Liberté" où j'ai résidé.

Candide mutin et Libertaire

Aucun commentaire:

Publier un commentaire