Rechercher dans ce blog ? Entrez vos mots-clés !

dimanche 17 novembre 2019

Parler, est-ce agir ? | France culture 11/11/2019



La parole dans divers champs d'action sociaux
Le philosophe Wittgenstein a remis en question le langage : pour lui, les sens d'un mot sont multiples, en rapport à leur usage dans le langage. 

Si la parole peut être "performative", produit des actes, elle amène à requestionner le langage ordinaire : comment penser l'acte de parole ?

Par quelle magie une simple phrase peut-elle unir un couple par le mariage ? 

Le langage serait-il doté d'une forme de super pouvoir qui fait qu'il ne serait pas qu'une parole, mais aussi un acte ?

L'invité du jour :

François Recanati, philosophe du langage, professeur au Collège de France, directeur de recherche émérite au CNRS, directeur d’études émérite à l’EHESS

Notion de "performatif"

"Le mot de "performatif" vient de l'anglais "to perform" qui veut dire qu'il y a une action qu'on accomplit. J. L. Austin est le principal introducteur dans la philosophie contemporaine au vingtième siècle de cette notion. Pour lui, un performatif a deux sens : le plus important, c'est précisément l'idée d'un énoncé qui se rapporte à un état de choses dans le monde, mais, au lieu de cet état de choses qui existe indépendamment de l'énoncé qui le décrit, c'est l'énoncé lui-même qui crée l'état de choses dont il parle... Exemple : "Je te baptise", le baptême advient à partir du moment où il est prononcé." François Recanati

Parler, acte social

"Le sens général d'énoncé performatif intéressait J. L. Austin : l'idée qu'à chaque fois qu'on parle, on fait une action. Parler, ça n'est pas rien. C'est un acte social : on s'adresse à quelqu'un dans un contexte et on crée toujours quelque chose. Il y a au moins la réalité du discours qui advient à travers le discours lui-même. Et cette idée que le discours est action, c'était une idée assez nouvelle dans la philosophie du langage, en tout cas dans le type de philosophie du langage dont sont issus des gens comme J. L. Austin au milieu du vingtième siècle, c'était un philosophe du langage ordinaire."  François Recanati

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire