Depuis sa création en 1833, le Grand Orient de Belgique défend la franc-maçonnerie dans sa dimension « adogmatique et progressiste ». Elle ne peut donc être assimilée à une église ou tout autre structure proposant une pensée unique. Elle n’est pas plus un parti politique ou une organisation syndicale. Bien qu’ancrée dans le monde réel, elle n’est pas pour autant un centre laïque. Elle est fondamentalement attachée à la liberté d’opinion, la liberté de conscience et réfractaire à toute instrumentalisation ou contraintes extérieures.

Saisir des mots clefs à rechercher

dimanche 24 novembre 2019

MERCREDI 4 DÉCEMBRE 2019 À 17 HEURES : Pirenne, l'inventeur de la Nouvelle Histoire, par HERVÉ HASQUIN | PALAIS DES ACADÉMIES

Hervé Hasquin

Né à Charleroi le 31 décembre 1942.

Élu correspondant (Classe des Lettres et des Sciences morales et politiques) le 7 janvier 2002 ; devenu membre le 15 mai 2004 ; membre émérite le 1er janvier 2018. Secrétaire perpétuel du 1er janvier 2008 au 31 déccembre 2017. Secrétaire perpétuel honoraire.

Historien des Temps modernes et de l’Époque contemporaine.

Professeur à l’Université libre de Bruxelles. 

Président du Conseil et Recteur honoraire de l’Université libre de Bruxelles. Homme politique. Ancien sénateur et député. Ancien Ministre-Président de la Communauté française de Belgique. Ancien Président du Conseil d’administration du Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme. Ancien président du CPAS et ancien conseiller communal de la commune de Silly (Hainaut).

Prospectus du cycle « Les avants-gardes dans la Belgique d'avant-garde (1880-1919) » - format pdf

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire