Rechercher dans ce blog ? Entrez vos mots-clés !

lundi 11 novembre 2019

Les romans de l'économie : Zola et le rationalisme économique | France culture 09/01/2018



Dans les grands romans qui rendent compte de l'atmosphère économique d'une période donnée, comment ne pas parler des écrits de Zola ? Aujourd'hui nous irons au XIXème siècle pour évoquer les représentations du réel et les structures de l’économie telles qu'elles se présentent chez cet auteur.

Germinal, film de Claude Berri - 1993
Deuxième jour de notre série consacrée aux romans de l’économie.

Hier Robinson nous exposait les difficultés économiques rencontrées sur son île.. Aujourd’hui, les Rougon-Macquart prennent les rênes du récit...

Zola, enquêteur, écoute et interroge ses contemporains. De précieux témoignages qui tourneront ensuite, sous la plume de l’auteur - aux comptes rendus fictionnels - des réalités socioéconomiques du second Empire.

Zola, ethnologue se fait le narrateur fidèle des conditions de vie des groupes sociaux de son temps. Il fait des mutations économiques et de la violence sociale un motif littéraire rendue avec force par la fiction.

Avec nous aujourd’hui pour évoquer la représentation du réel et des structures de l’économie chez Zola, Alain Pagès, et Antoine Missemer.

"Un grands des fils directeurs des Rougon-Macquart est une réflexion sur l’économie, sur la spéculation ; de la Curée au Bonheur des Dames, sans cesse on se trouve face à des personnages de spéculateurs que Zola choisit pour montrer la folie du Second Empire, une société qui court à sa perte." Alain Pagès

"Il y a plusieurs questions dans Germinal : la question sociale, ce roman sur le peuple, la question du capitalisme industriel, et la question du monde de la mine, qui n’est pas qu’un décor." Antoine Missemer

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire