Rechercher dans ce blog ? Entrez vos mots-clés !

vendredi 15 novembre 2019

"Du POPULISME contre nos Valeurs Maçonniques" par notre F:. Guy V 20/01/2014

Une remarque préalable : En maçonnerie, nous nous interdisons généralement à entrer dans des débats purement politiques. 

Or, mon sujet, ce midi, touche indiscutablement à la politique puisque le Populisme dérive aujourd'hui en partis politiques dont je fais une critique particulièrement acerbe. 

Mon travail se veut, avant tout, une critique philosophico-éthico-morale au travers des Valeurs prônées par nous ou contestées/attaquées par les Populistes. 

Donc pas réellement amenant un débat politique. Je tenais à préciser cette question pour anticiper sur une éventuelle critique. J'ai très intentionnellement choisi ce sujet car je le crois d'une intense actualité - quasi mondiale - aggravée de par la gigantesque couverture médiatique (TV/Internet et autres médias) que ceux -ci donnent à ce phénomène politique.

Soit une propagande exceptionnellement dense (et gratuite) qui non seulement propage le phénomène mais l'amplifie et le déforme. D'où l'immense succès des mouvements "populaires" ou, plutôt, populistes. Le cas récent de Dieudonné est gigantesquement illustratif de cette dérive outrancière pour le plus grand bénéfice de ce/de ces Populistes de l'extrême qui, au nom de la liberté de parler/de communiquer dont ils se réclament (pour eux), pour mieux, un jour, assassiner la nôtre.

D'où mon soucis, dans cette Planche, de reprendre les fils pour bien comprendre le ou les phénomènes et le ou les combattre. Commençons donc, comme d'habitude par jouer aux Définitions pour bien nous comprendre:

1 - Le Mot clef, d'abord... Le POPULISME : Vient, bien évidemment "du Peuple" ou qui appartient à celui-ci. Par extension, position essentiellement politique qui prend le parti/la défense du peuple/de la classe populaire contre des pouvoirs (établis) ou nantis, élitistes ou, en tous cas-, considérées comme "supérieures" et/ou s'accaparant le pouvoir contre le Peuple.

Si on accepte cette définition, une première conclusion s'impose déjà à savoir que Le Populisme prend, dans ce cas, une attitude de complexe d'infériorité ou tout au moins un "syndrome d'infériorité" comme défini par la psychanalyse freudienne dans la mesure où il joue sur la corde de l'offensé, du souffrant, de l'opprimé, bref, de la victime ou d'une victimisation. Ne nous y trompons pas, toutefois, car Le Populisme est plus complexe à appréhender qu'il n'y paraît au premier abord dû à son caractère hétéroclite, tant dans ses principes, actions et caractères nationaux, régionaux, donc moins monolithique qu'il n’y paraît en première analyse.

En ce qui nous concerne, dans nos pays proches ou régions, c'est manifestement un mouvement réactionnaire, négatif ou péjoratif, réactionnaire, fasciste ou fascisant, de droite et d'extrême, teinté de religion ou carrément empreint d'idéologie religieuse, surfant allègrement sur la vague intolérante contre les religions "envahissante" comme l'Islam, principalement aujourd'hui. Nous reviendrons plus loin sur cette question de Tolérance/Intolérance à savoir "qui est qui" et comment.

2 - La FRATERNITÉ, ensuite, particulièrement bien connue de nous comme Valeur maçonnique fondamentale. Qu'il me suffise alors de dire qu'elle englobe la Confiance et l’Égalité, la Solidarité, une relation du type familiale harmonieuse comme "entre frères et sœurs" de mêmes parents, une communion d'esprit et de valeurs communes, une intelligence au sens de collusion intime, parfois jusqu'à l'Amour dans ce qu'il a essentiellement de non charnel...

NB. A noter que "Confraternité", moins individuelle, appartient plutôt à un Groupe, Ordre ou Assemblées du même genre. Nous voyons déjà, comme deuxième conclusion, que rien qu'en analysant les définirions, où se situe non seulement les différences fondamentales mais les réels antagonismes.

Entrons, maintenant, dans le Vif du Sujet :


Encore que le principal a été déjà presque dit dans le préambule établissant définitions et caractérisations, du moins du Populisme puisque, des valeurs Maçonniques, je pars du principe que nous connaissons ou sommes supposés connaitre les notions intrinsèques de nos Valeurs vertueuses. L'opposition P/F est flagrante, totale sur tous les points et... irréductible, irrémédiable...!

Rappelons-donc encore une fois le fond idéologique -hétéroclite- du ou des Populismes, réactionnaires, mélangeant nationalisme, corporatisme, antisémitisme et racisme en général, attachement à un ordre social fondé sur des hiérarchies et communautés enchâssées dans de (fausses) traditions et généalogies. A noter, autres caractéristique du Populisme consistant, quoique d'extrême droite, à recruter à gauche comme à droite, tous les nostalgiques du régime en place. Comme en Europe, actuellement, où le clivage Gauche/Droite s'estompe, renforçant les partis extrêmes, donc tout autant "populistes".

Comme en 1929/30... Souvenez-vous. 


Ce qui amènera en quelques années la plus sinistre tragédie de l'histoire, le nazisme hitlérien dans une des plus épouvantables horreurs de l'Histoire humaine, de 1933 à 1945 (12 années...).

Car ce régime est, par définition et pratique, le prototype absolu d'un régime Populiste, du moins à ses origines avant que ses dirigeants n'en fassent une arme mortelle dont une immense partie va également se retourner... sur le peuple allemand lui-même car civils et, surtout les militaires allemands, vont également en payer un tribu immense. Je ne peux ici, dans le temps qui m'est imparti, entrer dans tous les détails historique et politique de l'Allemagne d'après la Grande Guerre (des Empires) et le déchirement par Hitler du Traité de Versailles de 1920 consacrant la défaite de l'Allemagne, sans réaction aucune des vainqueurs de l'époque, fait-il le souligner... Simplement dire qu'elle en est sortie exsangue socialement avec un taux de chômage gigantesque et d'inévitables traumatismes psychologiques individuels et collectifs. Un Messie Rénovateur était attendu et... il est arrivé,... pour le pire...

En guise de conclusion sur cet épisode, je réitère qu'il est à considérer comme une des séquences la plus éminemment populiste probablement dans l'Histoire de l'Humanité et devrait nous rappeler éternellement ce qui peut (encore) arriver... et qui arrivera encore quelque part, si on n'y prend garde, ensemble...

Conclusions (Maç')


Là où les conclusions sur le rapport de la Maçonnerie libérale vis à vis du Populisme me paraissent évidentes: C'est un mouvement, à ses extrêmes...à ses extrémistes…, mortelles pour la démocratie libertaire, égalitaire, humaniste et, tout principalement, FRATERNELLE dont elle est l'opposé absolu. Donc nous ne pouvons pas l'admettre et nous nous devons de la combattre avec tous nos moyens et armes possible, sans cesse et partout...

Qu'est-ce à dire précieusement : Que nous, chaque Maçon individuellement, se doit de réagir sur ce sujet, dans son entourage immédiat, sans hésitation possible et rectifier ce qui semble être la Vérité du moment. De plus, nous Maçons, devons nous ENGAGER dans des activités organisées pour bénéficier de la synergie du groupe et du nombre dans ce combat qui nécessite de multiples aspects (média, conférences, rencontres, manifestations publiques,...).

Sans oublier l'angle juridique, existant ou à modifier, pour la défense de la liberté "vraie" de Parole/de Penser que les Populistes extrêmes voudraient, au mieux, museler, au pire, tuer. Enfin, de VOTER bien et intelligemment le 14 mai prochain… Il existe plusieurs de ces organismes et, pour ceux qui ne les connaissent pas, je peux le leur indiquer en salle Humide.

Si vous me demandez, à moi, mais es-tu toi-même engagé, la réponse est sans conteste OUI ! Je suis membre engagé activement et depuis plusieurs années au CAL - dans le LP Française (via le Jumelage des AP4 avec la R'L' L'Homme Libre" à l'Or de Paris) - dans la Fédé Int de la LP et du Cercle Républicain. (Quelle Nécrologie, un jour...)

Voilà, sur ce sujet particulièrement intense, pour nous tous, au jour d'aujourd'hui...

J'ai probablement assez dit sur le sujet, V'M'…

Guy V

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire