Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

Saisir des mots clefs à rechercher

dimanche 20 octobre 2019

Une lutte sans fin ? | France culture 18/09/2018



Alors que le gouvernement présente un nouveau plan de lutte contre la pauvreté, retour sur quarante ans de politiques qui oscillent inexorablement entre impératif de charité et recherche de contreparties.

Michel Rocard s'exprimant à l'Assemblée nationale,
le 30 novembre 1988, jour de l'adoption à
l'unanimité par les députés du
Revenu Minimum d'Insertion (RMI)
Second épisode de notre semaine consacrée aux nouveaux visages de la pauvreté… 

après avoir vu hier que la pauvreté s’était déplacée dans la société des plus âgés vers les plus jeunes, vu également que les moyens de la calculer étaient éminemment idéologiques, on revient aujourd’hui sur 40 ans de lutte contre la grande misère depuis la fin des trente glorieuses…

Emmanuel Macron annonçait la semaine dernière vouloir éradiquer la grande pauvreté « en une génération » … 

alors dans quelle lignée s’inscrit le président qui affiche l’ambition de « fonder l’Etat providence du XXIe siècle » et cela malgré les critiques sur les insuffisances de sa politique sociale ?

Comment les stratégies de lutte ont-elles évolué depuis les années 70 et l’émergence de nouvelles figures du pauvre ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire