Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».

« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Que puis-je savoir ? - Que dois-je faire ? - Que m'est-il permis d'espérer ? » Emmanuel Kant

Saisir des mots clefs à rechercher

mercredi 27 novembre 2019

Les scénarios de l'effondrement | France culture 24/10/2019



Le capitalisme se fonde sur la possibilité de l’exploitation infinie des richesses et de la création de valeur, de marchandises. Alors que l’exploitation de la planète atteint ses limites et qu’émergent des modèles de crise, le capitalisme se heurterait-il à la loi de la nature ?

Le capitalisme, fossoyeur de la planète ? 
Dernier épisode d’une série qui nous a entraînés aux origines de l’accumulation des richesses et de la croissance. 

A présent, c’est la mort du capitalisme, annoncée autrefois par Marx et Schumpeter, que nous allons envisager. 

Une hypothèse de plus en plus crédible selon les apôtres de la collapsologie, cette théorie qui prophétise l’effondrement de notre civilisation industrielle. 

Alors la crise environnementale va-t-elle donner le coup de grâce au capitalisme ? 

Peut-on au contraire réformer le système et continuer à croitre sans risquer l’apocalypse ? Le débat est officiellement ouvert.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire