Rechercher dans ce blog ? Entrez vos mots-clés !

vendredi 18 octobre 2019

Hollande, Macron, mêmes combats, par Philippe Leymarie | Le Monde diplomatique 19 mai 2017

En matière de défense, même s’il n’a pas reconduit directement Jean-Yves Le Drian, le président Emmanuel Macron met tout naturellement ses pas dans ceux de son prédécesseur : reconduction de la « lutte antiterroriste » au Sahel et au Levant ; renforcement des effectifs et des moyens des militaires à hauteur de deux points de PIB ; maintien et des alliances et de la dissuasion nucléaire. [...]

L’OTAN où, dans la continuité de la politique suivie par l’équipe Hollande-Le Drian durant le dernier quinquennat, il s’agit - comme le promettait le candidat Macron en mars dernier - de continuer à « assumer pleinement la place de notre pays », notamment dans le cadre de la coalition anti-OEI. L’alliance, disait-il alors, « est utile à la sécurité de l’Europe, notamment à l’Est ; mais elle a un rôle à jouer face aux menaces djihadistes sur le flanc sud »

Selon le général Palomeros, ancien ponte de l’OTAN, qui est un de ses conseillers défense, le président Macron a bien l’intention de soulever, au prochain sommet de l’organisation à Bruxelles le 25 mai, la question de la place de l’OTAN dans la lutte contre le terrorisme, à travers par exemple un meilleur partage du renseignement. Le petit Français fera connaissance avec le considérable Donald Trump, parrain de ladite OTAN…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire