Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Mal nommer les choses c'est ajouter au malheur du monde. » Albert Camus

« Autant peut faire le sot celui qui dit vrai que celui qui dit faux, car nous sommes sur la manière non sur la matière. » Michel Montaigne

« L'homme n’est pas un empire dans un empire. » Baruch Spinoza
« Democracy Dies in Darkness »

Saisir des mots clefs à rechercher

dimanche 20 octobre 2019

Brexit : Boris Johnson continue de jouer à qui perd gagne, par ANTOINE PERRAUD | Mediapart 19 OCTOBRE 2019

La Chambre des communes a infligé samedi 19 octobre un nouveau camouflet au premier ministre britannique, le contraignant à demander un report du Brexit. 

M. Johnson n’en a cure et poursuit le bras de fer du peuple contre le Parlement.

La comédie-tragédie est loin d’être finie, sur les rives de la Tamise, et continue de se jouer à guichets fermés. 

Devant le Parlement, où une manifestation de grande ampleur a été organisée ce samedi 19 octobre pour s’opposer à la sortie de l’UE. 

À l’intérieur du Parlement, où le vote décisif sur l’accord de Brexit conclu entre Londres et Bruxelles n’a finalement pas eu lieu, contrecarré par l’adoption d’un amendement crucial visant à lier les mains de Boris Johnson, qui se défend, au nom de la majorité silencieuse, comme un beau diable.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire