Rechercher dans ce blog ? Entrez vos mots-clés !

vendredi 4 octobre 2019

∆∆∆ Bourse et monnaie par Bruno COLMANT - Le prix de la confiance et du temps



Pour solde de tout compte de Noël
 
Souvent, je traite de la dette publique et de la monnaie. Et tous, nous nous émouvons de l'importance de la dette tout en nous inquiétant de la raréfaction de notre monnaie. Mais, après tout, l'accumulation de monnaie, comme celles de créances qui sont la contrepartie des dettes publiques, ne sont que des représentations mentales.

Et tout psychiatre sait que l'accumulation de monnaie et de créances s'assimile à une renonciation à la consommation courante, et donc à un refus d'une pulsion de vie pour espérer se protéger contre la pénurie et les autres. D'ailleurs, on croit gagner du temps en accumulant de l'argent alors que le temps s'érode…tout comme la monnaie. C'est même pire : avec des taux d'intérêt négatifs, on perd de l'argent en croyant gagner du temps.

Tout cela pour dire que les conventions symboliques doivent être prises pour ce qu'elles sont, à savoir d'éphémères artefacts. Et que la monnaie, comme les civilisations, peuvent s'éroder.
D'ailleurs, si les rois mages apportèrent de l'or à la naissance du Christ, il fut trahi, 33 ans plus tard, par de vulgaires pièces d'argent.

"Il faut peut-être mieux mourir assez tard avant de savoir que Dieu existe et assez tôt avant de savoir que la monnaie ne vaut peut-être rien."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire