Rechercher dans ce blog ? Entrez vos mots-clés !

dimanche 13 octobre 2019

69, année philosophique : Sartre, Deleuze, Foucault, nouveau départ en philo | France culture 30/09/2019



Jean-Paul Sartre, Michel Foucault et
Andre Gluksmann lors d'une manifestation
a Paris en 1969
Il y a 50 ans, Jan Palach s'immole par le feu en protestation contre la fin de la liberté d'expression à Prague, le général de Gaulle démissionne, l’homme marche sur la Lune, Woodstock enflamme les Etats-Unis... 

Comment ces événements ont-il nourri et peut-être même influencé les philosophes ?

L'invité du jour :
François Dosse, historien, spécialiste de l’histoire intellectuelle, professeur à l’Université Paris-Est Créteil et Sciences Po, chercheur à l’IHTP (Institut d’histoire du temps présent)

Ce que mai 68 a changé...

L’année 1969 est emblématique du rôle des intellectuels parce qu’il y a eu un basculement de paradigme qui vient de mai 68. Avant 1968, ce qui dominait la scène intellectuelle, c’était le structuralisme, à l’époque, c'était le sésame qui ouvrait toutes les portes, tout le monde était structuraliste. L’histoire était alors incapable d’expliquer le monde pour les disciplines qui portaient ce paradigme : les sciences sociales modernes comme la linguistique sensorielle, la psychanalyse lacanienne, l’anthropologie lévi-strausienne, n’avaient pas le droit de citer. 68 a permis l’institutionnalisation de ces disciplines.    
François Dosse

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire