Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».

« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Que puis-je savoir ? - Que dois-je faire ? - Que m'est-il permis d'espérer ? » Emmanuel Kant

Saisir des mots clefs à rechercher

mercredi 11 septembre 2019

Actionnaires, managers, salariés : partager le pouvoir | France culture 02/09/2019



Contrairement à l'idée communément partagée, les actionnaires, selon le droit, ne sont pas les propriétaires des entreprises. Il faut alors repenser les modèles de gouvernance qui impliquent que les seuls légitimes à décider sont ceux qui investissent financièrement.

Personne n’est « propriétaire » de la grande entreprise :
les actionnaires ne sont propriétaires que des actions
émises par les sociétés commerciales qui servent de
support juridique aux entreprises
Cette semaine, nous vous proposons de déambuler dans les couloirs de l’entreprise. 

L’histoire de la firme est aussi celle du capitalisme et son rôle dans l’économie et la société ne cesse d’être débattu depuis le 19ème siècle. Une structure économique qui est peut-être aussi un espace politique. 

Demain, nous verrons comment l’entreprise peut allier recherche du profit et poursuite du bien commun. 

Puis nous partirons mercredi à la recherche du juste impôt sur les sociétés avant d’imaginer jeudi un monde peuplé d’entrepreneurs.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire