RECHERCHER DANS CE BLOG

samedi 20 juillet 2019

Zola le juste | France culture 18/07/2019



Le 13 janvier 1898, le journal "L'Aurore" publie le désormais célèbre manifeste de Zola "J'accuse" dans lequel il prend la défense du capitaine Dreyfus accusé de trahison. Nous consacrons cette émission à la résonance de ce texte et à ses répercussions sur la vie de l'auteur, Emile Zola.

Page de titre du journal "L' Aurore" d
u 13 janvier 1898
Alain Pagès, professeur émérite à l'université de la Sorbonne nouvelle, a enquêté sur la mort de Zola et sur ce qui a été le combat judiciaire de sa vie : l'affaire Dreyfus.

Justice à Médan

A la fin du XIXe siècle, un petit groupe d'écrivains français prend l'habitude de se réunir à Paris, parmi eux : Joris-Karl Huysmans (1848- 1907), Paul Alexis (1847 - 1901) et Emile Zola.

Le cercle littéraire s'entretient sur des grands sujets. Au fil du temps, les discussions se poursuivent à Médan dans les Yvelines, à la maison de Zola. Elles se font aussi très politiques et Zola montre tout son intérêt pour les problématiques qui ont trait à la justice, à l'éthique, à la vérité :

On retient de l'oeuvre de Zola, les grands romans du peuple. Alain Pagès

L'affaire Dreyfus révèle l'implication de l'écrivain, sa prise de position en faveur de Dreyfus est une voix dissonante à l'époque, mais son objectif est aussi de :

Faire que certains chapitres soient portés par une voix collective. Alain Pagès

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire