Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

Saisir des mots clefs à rechercher

mercredi 10 juillet 2019

Quelques réflexions sur Charlie, par notre F Pierre N | Planche 7/2015 (restricted access)

La liberté d'expression jusqu'où ? Existe-t-il une limite à cette liberté ? Si une limite existe est-ce encore une liberté ? 

Humour et/ou provocation ? En terme d'offense, qui est le mieux placé pour apprécier la gravité de l'offense ? L’offenseur ou l'offensé ?

En terme de liberté qui est le mieux placé pour juger la privation ? Celui qui prive ou celui qui est privé ? 

En terme de douleur qui est le mieux placé pour apprécier l'intensité de la douleur ? Le tortionnaire ou le torturé ? En terme de provocation qui est le mieux placé pour évaluer la situation ? Le provocateur ou le provoqué ?

En terme d’humour qui est le mieux placé pour apprécier ? Celui qui fait rire, celui qui rit, celui qui ne rit pas ou celui qui est visé par la vanne ? Le spécialiste de l'offense, le responsable des libertés, le génie de la torture, le champion de l’humour et tous les autres spécialistes dits professionnels des nombreux secteurs à envisager ne sont-ils pas capables de proportionner leurs actes ? 

Existe-t-il des bornes à ne pas franchir ? Si oui, pourquoi dépassent-ils les bornes ? Si non, sont-ils des professionnels ? S'ils ne sont pas des professionnels doivent-ils encore sévir ? Qui fixe les bornes ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire