Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Mal nommer les choses c'est ajouter au malheur du monde. » Albert Camus

« Autant peut faire le sot celui qui dit vrai que celui qui dit faux, car nous sommes sur la manière non sur la matière. » Michel Montaigne

« L'homme n’est pas un empire dans un empire. » Baruch Spinoza
« Democracy Dies in Darkness »

Saisir des mots clefs à rechercher

mardi 2 juillet 2019

L'influence de la (dis) croyance en le libre arbitre sur le comportement immoral | Axel Cleeremans ULB Neuroscience Institute 17 January 2017

Baruch Spinoza
Pour conclure, nous avons observé que l'incrédulité dans le libre arbitre avait un impact positif sur la moralité des décisions envers les autres.

Le présent travail étend les recherches antérieures en montrant que des facteurs supplémentaires, tels que le genre, pourraient influer sur l'impact de la (dis) croyance en le libre arbitre sur les comportements prosociaux et antisociaux.

Nos résultats ont également montré que les résultats antérieurs relatifs au contexte (moral) sous-jacent au paradigme en usage ne sont pas toujours reproduits.

Le chemin vers le progrès dans notre compréhension de la façon dont ces croyances influencent le comportement humain reste long et ardu, mais il apparaît clairement que les deux croyances en le libre arbitre et le déterminisme peuvent avoir des impacts positifs sur les décisions morales.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire