Article 1er. - La F∴-M∴, institution initiatique et progressive, cosmopolite et progressiste, a pour objet la recherche de la vérité et le perfectionnement de l’humanité. Elle se fonde sur la liberté, la tolérance et le libre examen ; elle ne formule ou n’invoque aucun dogme. Le Trav∴ maçonn∴ s’effectue à couvert dans le T∴ par la méthode symb∴. Cette démarche laisse au Maç∴ la liberté d’interprétation des symboles. Le Gr∴ Or∴ de Belgique, maillon de la F∴-M∴ universelle, demande à qui se présente à l’Init∴ d’être honnête et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonn∴. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’individus probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienfaisance dans le sens le plus étendu.

Saisir des mots clefs à rechercher

mercredi 31 juillet 2019

La morale des pornographes | France culture 30/07/2019



Derrière la porte du boudoir, parmi les râles de désir et les corps libérés, le philosophe pense. Eh oui, le roman libertin, derrière la jouissance de l'écriture, est bourré de valeurs morales qui ne sont pas, comme on pourrait le penser, sans queue ni tête. Mise à nu d'un genre.

Jean-Baptiste Mallet, "Scène de boudoir",
collection particulière
La morale des pornographes avec Colas Duflo, professeur de littérature à l’université Paris-Nanterre, et Elise Sultan, enseignante en philosophie et docteure de l'université Panthéon-Sorbonne

C’est la philosophie qui va nous occuper, en particulier celle que l’on trouve dans le roman libertin.

Un ouvrage, Philosophie des pornographes, de Colas Dufloexplore l’ambition philosophique de ces romans clandestins, affranchis de morale religieuse.

S’ils ne sont pas prescripteurs, ces textes portent en eux une philosophie du corps, des sens et des passions. Une morale hétérodoxe, qui éclot au siècle des Lumières...

Philosophie des pornographes de Colas Duflo, Editions du Seuil

Aucun commentaire:

Publier un commentaire