Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

Saisir des mots clefs à rechercher

dimanche 16 juin 2019

∆∆∆ Verticalité et Horizontalité du pouvoir en Europe : Le principe de subsidiarité | France culture 21/03/2013



Si le principe de subsidiarité n’était qu’un mécanisme de répartition entre les compétences européennes et ce qui reste aux échelons nationaux, il ne mériterait probablement pas une émission à soi seul. 

Mais précisément l’idée de subsidiarité est beaucoup plus riche et plus profonde que cela : elle renvoie à une véritable vision de l’articulation entre les personnes et les institutions, entre le liberté des associations spontanées et les états, et entre les nations et les entités supranationales comme l’Europe. 

C’est donc cette idée que l’on va tenter de déchiffrer aujourd’hui avec Julien Barroche.

Julien Barroche
docteur en science politique et en droit public, enseignant à Sciences Po et à l'Inalco

Aucun commentaire:

Publier un commentaire