Rechercher dans ce blog ? Entrez vos mots-clés !

lundi 17 juin 2019

Les penseurs du libéralisme : Aux origines de la théorie (néo)classique | France culture 13/05/2019



Aux origines de la théorie néo-classique se trouve ce que l'on appelle la "révolution marginaliste" - c'est à dire raisonner sur la dernière unité, le dernier produit, bref sur la dernière chose - et quatre hommes : William Stanley Jevons, Léon Walras et Carl Menger, Alfred Marshall.


Trois pères de la théorie Néoclassique : 
Jevons, Menger et Marshall

Nous entamons aujourd’hui une nouvelle série consacrée aux penseurs du libéralisme, ce courant de pensée majeur né au XVIII ème siècle continue d’infuser la pensée économique et d’influencer de nombreuses politiques à travers le monde. 

S’opposant au colbertisme, qui plaçait l’Etat au cœur du jeu économique, les penseurs libéraux, à commencer par Adam Smith, font de la liberté et de l’intérêt individuel les véritables piliers du marché.

La théorie dite classique sera ensuite revisitée par Friedrich Hayek et l’école autrichienne comme on le verra demain, mercredi c’est la  doctrine de Milton Friedman et de ses disciples, les Chicago boys, que nous examinerons.

Jeudi enfin on se demandera ce que signifie être libéral aujourd’hui; mais d’abord, revenons aux origines de la pensée libérale.

Références :

  • André Orléan aux Journées de l’économie de Lyon, les 8, 9 et 10 novembre 2012
  • Deux lecture du livre Histoire de l'analyse économique, de Schumpeter, tome III
  • Dr. Kyle Harper is Associate Professor of Classics and Letters, vidéo Janux (en partenariat avec The University of Oklahoma) du 29/07/2014
  • Paul Jorion   Vidéo du blog du Paul Jorion, du 15 Mai 2018

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire