Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Mal nommer les choses c'est ajouter au malheur du monde. » Albert Camus

« Autant peut faire le sot celui qui dit vrai que celui qui dit faux, car nous sommes sur la manière non sur la matière. » Michel Montaigne

« L'homme n’est pas un empire dans un empire. » Baruch Spinoza
« Democracy Dies in Darkness »

Saisir des mots clefs à rechercher

lundi 24 juin 2019

Data contre les Zombies | Axel Cleeremans - Séminaire de Recherche en Sciences Cognitives ULB : L’unité de la conscience 13 juil. 2018

Le Groupe de Recherche « Conscience, Cognition & Computation (CO3)», crée en 1996 par Axel Cleeremans, est une unité de recherche rattachée à la Faculté des Sciences Psychologiques et de l’Education. Actuellement fort d’une quinzaine de chercheurs, le groupe s’intéresse principalement aux différences entre traitement de l’information avec et sans conscience. Formé à Carnegie Mellon (U.S.A.) sous la direction de J.L. McClelland, Axel Cleeremans a longtemps consacré ses travaux à l’exploration des apprentissages implicites — la possibilité que nous avons d’apprendre sans conscience. Depuis la création du CO3, ses intérêts de recherche se sont diversifiés et intéressent maintenant des domaines distincts tels que les apprentissages associatifs, l’apprentissage du langage, la perception subliminale, la prise de décision, ou encore la cognition sociale. Le groupe a développé une expertise dans l’utilisation de méthodes expérimentales permettant de mesurer la conscience. Afin d’explorer ces questions, le CO3 déploie toutes les méthodes caractéristiques des neurosciences cognitives contemporaines, à savoir des méthodes comportementales, par imagerie cérébrale (MEG, RMNf, TMS, EEG, EMG et EOG), et par modélisation computationnelle. Le CO3 fait partie du Centre de Recherche Cognition & Neurosciences et collabore activement tant avec les équipes du nouvellement créé « ULB Neuroscience Institute » qu’avec de nombreuses équipes étrangères.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire