RECHERCHER DANS CE BLOG

dimanche 19 mai 2019

Nous mourrons des bons sentiments, par Pierre V

"Nous mourrons des bons sentiments, de l’angélisme dominant dans nos sociétés européennes.

La gauche généreuse et les chrétiens au cœur charitable nous empêchent de nous défendre contre ce qui sera la mort de notre civilisation démocratique, laïque et tendant vers le respect de la femme.

Il y a en plus l’incapacité de la plupart des hommes de croire au danger (comme les juifs allemands n’ont pas cru au danger en 1933).

Sarkozy a eu raison de rappeler que le plus grand péril à venir, en Europe, n’est pas les conséquences du réchauffement climatique mais bien les conséquences de la démographie dramatique de l’Afrique.

De 100 millions d’habitants en 1900, la population de l'Afrique est passée à environ 275 millions dans les années 1950-1960, puis à 640 millions en 1990 et à 1,1 milliard en 2014. Selon les projections démographiques, dans les années 2050 la population de l'Afrique se situera entre 2 et 3 milliards puis 4,2 milliards en 2100.

Nous ne survivrons pas à l’afflux de migrants, économiques ou en raison de conflits. Ces conflits seront de plus en plus fréquents du fait de la rareté croissante de l’eau en Afrique.

Comment l’Europe de 500 millions d’individus aujourd’hui et 440 seulement en 2050 pourrait-elle absorber ces Africains?

Le problème s’aggrave du fait de la montée de l’Islam en Afrique (le maire d’Abidjan disait, déjà il y a 25 ans, que le communisme ne serait jamais un problème mais que le vrai problème ce serait l’Islam). En plus l’Islam salafiste (ou wahhabite) connaît une forte progression; cet Islam veut la mort des non musulmans. La majorité des migrants sont déjà musulmans et le seront de plus en plus.

La génération des 70 aires sera morte, mais dans quel monde vivront nos enfant et petits-enfants?

Et pendant ce temps-là les écolos veulent interdire les feux de cheminée à bois à Paris alors que l’Allemagne développe ses centrales à charbon et que la Chine, l’Inde et tant d’autres dégagent des gaz à effet de serre cent fois plus importants!

Notre monde marche sur la tête!"

Amicalement, Pierre V

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire