RECHERCHER DANS CE BLOG

mercredi 15 mai 2019

Ce qu'elle est pour moi, par notre F Candide Guy V 15 mai 2019

Depuis quelque temps déjà, nous sommes submergés de toutes parts, presse locale et internationale, périodiques de l'Obédience, blogs internes, chroniques philosophiques, etc..., sur ce qu'est la FM, ce qu'elle devrait être ou ne pas être, si elle est une Religion de substitution, si elle est tolérante (laïque) ou contre les Religions consacrées, et j'en passe...

Je n'ai donc rien de plus à ajouter à ces multiples productions au risque d'en rajouter encore.
La seule chose que je puisse faire d'éventuellement utile pour mes FF' ou SS' et autres Candidats à l'Initiation est d'exprimer mes vues personnelles ; d'où mes convictions intimes sur le sujet comme je le conçois, à l’âge que j'ai et près de 40 ans de FMac'.

Je commencerai donc ma dissertation par exprimer ce que je conteste :
En effet, j'ai lu dans l’Éditorial d'un des derniers LOGOS que la FM est assimilable à un "Laboratoire d'Idées" (sic).
Étant moi-même chimiste industriel par mes études, on va au laboratoire pour tester la qualité de matières existantes et/ou tester expérimentalement des "Idées" préconçues ; Pas nécessairement pour en débattre mais pour déterminer des dosages ou obtenir des données.
En bref, on entre en FM pour s'éduquer et apprendre à penser par et pour soi-même, d'abord.

Au préalable, je voudrais exprimer ma pleine adhésion à l'Article publié dans Libre d'en rire le 28.04, "La FM est-elle une Religion de substitution ?" qui est conforme à mes convictions.
NB. Pour rappel : Religion = du latin "legare", lier/relier les membres d'un groupe ou communauté de croyances et/ou de pratiques proches ou identiques.
En effet, je suis entré en Maçonnerie comme on entre en religion, attiré par sa Morale et son Éthique incluant la propagation de ses Valeurs et Vertus Fondamentales traduite dans sa Devise Liberté - Egalité - Fraternité. Également, par ce lien d'Union entre ses Membres dans une même communion de Conscience.

J'aurais voulu, et probablement pu, rejoindre l'Ordre avant la cinquantaine mais des contingences autant familiales que professionnelles m'empêchaient de souscrire à l'obligation d'assiduité requise. Jusqu'à lors, je roulais inconsidérément sur des rails que d'autres que moi m'avaient tracés. Venant d'une famille aisée, bénéficiant d'un emploi élevé et des joies consommatrices des "trente Glorieuses", je n'avais aucune raison de m'inquiéter, sinon de lire, réfléchir sur le fond des choses aussi objectives que subjectives.

Il faut dire que, les américains m'ayant pensionné tôt, je suis retourné sur les bancs de l’école, à savoir la Faculté de Philosophie de l'ULB qui a presque coïncidé avec la date de mon Initiation Maç'. D'où un double enrichissement simultané ne fut-ce que par la stimulation de la lecture d'ouvrages incitant à la réflexion et au comportement individuel et collectif. La FM devenant, ainsi pour moi, plus une Ecole de Pensées... plutôt qu'un Laboratoire d'Idées.

J'ai donc finalement trouvé cette Lumière qui m'avait manqué et que je désirais atteindre. Aussi, bien évidemment, le Compagnonnage et la Fraternité tant de la Loge que d'autres FF' et SS'. Ceci, jusqu'il y a deux ans, où pour des raisons de santé, j'ai dû réduire sensiblement ma présence physique aux Tenues d'Obligation. Je reste néanmoins branché sur toutes nos activités auxquelles je continue de travailler mais à distance.

Avec mes très sincères Salutation aussi amicales que Fraternelles, j'ai dit.

Guy VIDA 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire