Rechercher dans ce blog ? Entrez vos mots-clés !

samedi 25 mai 2019

∆∆∆ Alexis de Tocqueville : un notre monde est-il possible ? | 30/12/2014



Tocqueville selon Daumier
Tocqueville - De la démocratie en Amérique, chap VI, 4ème partie

Contrairement à une idée reçue tenace, le plus éloquent des démocrates n’est pas Jean-Jacques Rousseau, d’origine modeste et de tempérament égalitaire, pour qui en définitive « seul un peuple de dieux se gouvernerait démocratiquement », mais peut-être Alexis de Tocqueville, aristocrate de grande lignée, et dont la famille eut à payer un lourd tribut à la terreur révolutionnaire.

Tocqueville que, faute de le lire, des interprètes hâtifs ont longtemps tenu pour un contre-révolutionnaire antimoderne et un contempteur des droits de l’homme, Tocqueville, qui pourtant disait de lui-même qu’il était un « aristocrate de cœur, mais un démocrate de tête », Tocqueville donc, debout entre deux mondes, était de ceux qui préfèrent qu’on obéisse aux lois, avant d’obéir aux hommes, et qui, à tout prendre, craignent davantage le despotisme, que l’anarchie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire