RECHERCHER DANS CE BLOG

mercredi 17 avril 2019

Thucydide et les relations internationales, un ouvrage de Monique Mund-Dopchie | Académie royale de Belgique 13 MARS 2019

Thucydide a eu raison d’affirmer que son Histoire de la guerre du Péloponnèse était « un capital impérissable ». Car de nombreux penseurs et acteurs politiques en Occident ont été impressionnés à partir du XVIIe siècle par ses analyses d’une guerre totale et des mécanismes politiques qui y sont rattachés. 

Ce livre se propose d’aborder un des problèmes qui a particulièrement préoccupé l’historien grec : le conflit entre force et droit dans un monde bipolaire. Le point de vue de Thucydide y sera analysé à travers les textes qui traitent de l’impérialisme athénien et de trois épisodes qui en éclairent la portée : le soulèvement de Mytilène contre son alliée Athènes en 427 ; le sort malheureux de Platée, alliée d’Athènes, après la victoire de Thèbes, alliée de Sparte, en 427 ; la négociation déséquilibrée entre la puissante Athènes et la petite île de Mélos en 416.

Monique Mund-Dopchie est docteur en philologie classique et agrégée de l’enseignement supérieur. Aujourd’hui professeur émérite, elle a mené toute sa carrière à l’Université catholique de Louvain où elle a enseigné la littérature grecque et l’histoire de l’humanisme. Ses recherches portent sur la survie des auteurs grecs dans la culture occidentale, particulièrement à la Renaissance. Elle est membre de la Classe des Lettres et des Sciences morales et politiques de l’Académie royale de Belgique.

Commande

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire