RECHERCHER DANS CE BLOG

mercredi 17 avril 2019

Brexit : les coulisses d'un drame | ARTE 16 avr. 2019



Alors que la date butoir du Brexit a été repoussée et que la perspective d’un "no deal" se dessine fortement, retour sur dix-huit mois de tensions dans les pas du négociateur européen Michel Barnier, au coeur des tractations et des rebondissements du plus grand divorce de l’histoire.

"The clock is ticking" ("l’horloge tourne"), répète Michel Barnier. Après le vote des Britanniques, le 23 juin 2016, en faveur du Brexit, l'ancien ministre de François Fillon, Jean-Pierre Raffarin, Alain Juppé et Édouard Balladur est chargé de conduire, au nom des vingt-sept États de l’Union européenne, la procédure de divorce avec le Royaume-Uni. 

Michel Barnier a disposé de deux ans, depuis le déclenchement officiel de l’article 50 du Traité de Lisbonne, le 29 mars 2017, pour négocier avec Theresa May, Première ministre britannique, un retrait ordonné du Royaume-Uni, tout en essayant de maintenir l’unité des Vingt-sept. Un jeu d’équilibriste alors que les sujets de la zone euro, des migrations ou de la transition énergétique opposent de plus en plus les Européens. Un point cristallise toutes les tensions au fil des mois : la frontière irlandaise. Theresa May doit faire face à la pression des "Brexiteurs" et du DUP – le parti allié nord-irlandais – qui rejettent en force la proposition de Bruxelles d’opter pour la solution du backstop : un "filet de sécurité" qui permettrait de conserver la frontière ouverte aux biens et aux personnes, le temps de trouver un accord sur les futures relations entre l’UE et Londres. Alors que Michel Barnier aiguise sa tactique "pour avoir toujours un coup d’avance", les Britanniques sont de plus en plus divisés et Theresa May met désormais sa démission dans la balance.

Éclairage inédit

De juin 2017 à janvier 2019, Alain de Halleux a accompagné de façon exclusive Michel Barnier, en amont et en aval des négociations avec ses homologues britanniques. Semaine après semaine, il révèle la personnalité toute en nuance d’un homme inflexible et droit, mais aussi fragile et humain.

Le réalisateur s’est également attaché à donner la parole aux Britanniques, des pêcheurs nord-irlandais aux immigrés polonais qui redoutent les conséquences du Brexit. Nourri des confidences du Français et des témoignages d’un casting de choix, comme l’ex-Premier ministre britannique Tony Blair, le président du Conseil européen Donald Tusk ou l’ancien ministre des Finances grec Yanis Varoufakis, ce film offre un éclairage inédit sur le Brexit et ses enjeux. Une passionnante chronique d’une Europe en profonde mutation.

Réalisation : Alain de Halleux
Producteur/-trice : Point du Jour
Pays : France
Année : 2019

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire