Art. 1: « Le Grand Orient de Belgique, obédience masculine, maillon de la franc-maçonnerie universelle, demande à celui qui se présente à l’Initiation d’être honnête homme et d’être capable de comprendre et de propager les principes maçonniques. Il exige de ses membres, la sincérité des convictions, le désir de s’instruire et le dévouement. Il forme une société d’hommes probes et libres qui, liés par des sentiments de liberté, d’égalité et de fraternité, travaillent individuellement et en commun au progrès social, et exercent ainsi la bienveillance dans le sens le plus étendu ».
« La pensée ne doit jamais se soumettre, ni à un dogme, ni à un parti, ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit, si ce n'est aux faits eux-mêmes, parce que, pour elle, se soumettre, ce serait cesser d'être. » Henri Poincaré

« Mal nommer les choses c'est ajouter au malheur du monde. » Albert Camus

« Autant peut faire le sot celui qui dit vrai que celui qui dit faux, car nous sommes sur la manière non sur la matière. » Michel Montaigne

« L'homme n’est pas un empire dans un empire. » Baruch Spinoza
« Democracy Dies in Darkness »

Saisir des mots clefs à rechercher

vendredi 29 mars 2019

Agnès Varda, réalisatrice pionnière de la Nouvelle Vague, est morte | ARTE Cinema 29 mars 2019



Rencontre avec Agnès Varda dans le cadre de sa Leçon de Cinéma à la Cinémathèque Française. 

Le film de la réalisatrice de la Nouvelle Vague, « Les Glaneurs et la glaneuse » (1999) a été projeté avant son intervention, durant laquelle elle fait part de ses promesses de dépassement des genres et comportement normés dans ses productions. Cette leçon était organisée à l'occasion du cycle "Quinze Jours avec Agnès Varda" organisés par la Cinémathèque Française.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire