RECHERCHER DANS CE SITE

dimanche 6 janvier 2019

L'Europe vaticane : Déboussolée, l’Europe se tourne vers le pape François - De l'ordolibéralisme allemand à l'ordre européen | Le Monde 6.05.2016

Le Monde poursuit : Donald Tusk a eu des mots très forts, jeudi soir, lors d’une table ronde avec M. Juncker et Schulz organisée au Musée du Capitole. « Aujourd’hui, nous devons admettre que le rêve d’un Etat européen avec un seul intérêt commun, une seule vision, une seule nation européenne était une illusion », a t-il déclaré.

L’urgence, a-t-il estimé, c’est « de convaincre nos citoyens que nous pouvons leur apporter sécurité et stabilité, en réintroduisant un contrôle effectif de nos frontières. C’est la seule stratégie pour stopper la marche vers le pouvoir des populistes ».

En clair, l’Etat supranational, tel le saint-Empire-Romain-Carolingien, qui marchait sur la tête des rois, des empereurs, des peuples et des nations, c’est bien fini. Quand le chien est perdu, il retourne toujours à la niche. L’Union européenne retourne donc vers celui qui l’a créé : le Vatican. C’est la confirmation la plus nette qui soit de la formule de toujours de la Libre Pensée : l’Union européenne n’est que l’Europe vaticane. 

Le discours du pape François à la remise du Prix Charlemagne 


Walter Eucken Institut 

Center of Excellence in Political and Constitutional Economics

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire