RECHERCHER DANS CE BLOG

samedi 5 janvier 2019

Adam Smith, un libéral non doctrinaire - La Richesse des nations - Théorie des sentiments moraux



Plongeons au cœur du XVIIIème siècles aux côtés de l'un des économistes fondateurs des sciences économiques, souvent considéré comme le père du libéralisme : Adam Smith. Un auteur fort connu; mais souvent mal connu.

Adam Smith - Hulton Archive
Nous poursuivons notre galerie de portraits des grandes économistes qui ont marqué l’histoire. Aujourd’hui, c’est au père de l’économie moderne que nous allons dédier ce nouvel épisode. Adam Smith, philosophe écossais du XVIIIème siècle, auteur de la Théorie des sentiments moraux et, bien sûr, de La Richesse des nations, “le meilleur livre de politique économique » selon Thomas Jefferson.

Un auteur dont la pensée a été souvent déformée et même caricaturée, si bien qu’il apparaît parfois comme le défenseur naïf d’un libéralisme sans foi ni loi, aveuglément confiant dans la capacité du marché à s’autoréguler…

Et c’est justement pour dépasser ces fausses représentations et découvrir le vrai visage de cet auteur fondateur que nous avons invité Jean Dellemotte, économiste, maître de conférence à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne et Alain Bruno, docteur en sociologie, économiste et auteur d’« Adam Smith, vie, œuvres et concepts » paru aux éditions Ellipses.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire