RECHERCHER DANS CE BLOG

mardi 25 décembre 2018

LES NEUROSCIENCES AU SERVICE DE LA SÉGRÉGATION | LE MEDIA par Gérard Miller, avec le psychiatre Gérard Pommier



Les difficultés dans l’acquisition des savoirs sont bien davantage liées à des questions sociales et familiales que neurobiologiques. 

Alors qu'il n'y a aucune preuve génétique des difficultés d'apprentissage, et que la parole des enseignants et des sociologues devrait être entendue en priorité, le ministre de l'Education Nationale a installé un Comité scientifique dominé par des neuroscientifiques. Mais dans quel but ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire