RECHERCHER DANS CE SITE

samedi 8 décembre 2018

La plus belle déclaration d’amour de l’humanité a 70 ans. Partageons-la | Pierre Galand, le Président de l'Association pour les Nations Unies (APNU) | Grand Orient de France



« La Déclaration universelle des droits de l’Homme, tout un programme ! »

En 2018, pour marquer le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme (DUDH), l’Association pour les Nations Unies (APNU) mènera une campagne participative avec les jeunes francophones de Belgique afin de diffuser et faire vivre les 30 articles de la Déclaration.

Le 10 décembre 1948,suite à la Seconde Guerre mondiale, l’Assemblée générale des Nations Unies adopte cette déclaration qui précise les droits humains fondamentaux. Elle constitue la pierre angulaire du droit international des droits de l’homme. Si elle n’est pas contraignante pour les États, la DUDH représente un « idéal à atteindre par tous les peuples et toutes les nations », un programme pour tous les Etats, comme le rappelait Stéphane Hessel (auteur d’“Indignez-vous”). Plusieurs conventions et traités internationaux la mettent en œuvre et sont eux juridiquement contraignants. De nombreux pays, dont la Belgique, déclarent vouloir la respecter mais il reste beaucoup à faire. Les injustices, la torture, les restrictions à la liberté d’opinion et d’expression, la malnutrition, le “mal-développement” persistent y compris dans les démocraties. Aujourd’hui, l’accroissement des menaces et des mesures de sécurité favorisent le repli sur soi, la montée du populisme et tendent à menacer les droits de l’Homme.

La DUDH a été la première à énoncer ce qui constitue désormais des valeurs universelles. Où que nous vivions, quelles que soient notre culture, notre situation sociale ou économique, nos convictions philosophiques ou politiques, l’ensemble des droits de l’Homme qui figurent dans la Déclaration s’applique à nous et nous concerne. Il est de notre devoir à tous de respecter et de faire respecter les droits de l’Homme et donc de faire en sorte que tous les citoyens soient informés de leurs droits et des droits de leurs concitoyens : la sensibilisation dès le plus jeune âge est essentielle car elle prépare les citoyens de demain.

Pour se reconnecter à l’universalisme et contrer les tendances au repli sur soi, au racisme et au nationalisme extrême, il est nécessaire de mettre la dignité humaine et les libertés fondamentales au centre et de rappeler les valeurs universelles portées par la Déclaration des droits de l’Homme. Les horreurs des guerres et autres atrocités présentées chaque jour dans les médias risquent sans cela d’amener les jeunes à penser que leur monde est déjà condamné. C’est sur base de ce constat et à l’occasion du 70e anniversaire de la DUDH, que l’Association pour les Nations Unies (APNU) a décidé de lancer avec les jeunes une vaste campagne d’information et de sensibilisation intitulée : « La Déclaration universelle des droits de l’Homme : tout un programme ».

Pierre Galand,
Président de l’APNU


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire