RECHERCHER DANS CE SITE

lundi 24 décembre 2018

Chrismukkah, quand Noël et Hanouka se rencontrent

Hanoucca célèbre la victoire des Maccabées sur l’armée du roi grec Antioche IV au deuxième siècle avant notre ère qui voulait empêcher les Juifs de pratiquer leur religion et qui désirait leur assimilation à la culture grecque. 

On allume pendant huit jours des bougies sur la hanoukia, une le premier jour, deux le second et ainsi de suite en souvenir du miracle de la fiole d’huile. Une quantité d’huile à peine suffisante pour une journée brûla pendant huit jours dans le Temple de Jérusalem.

Chrismukkah est-il une sorte d’assimilation, un paradoxe alors que Hanouca célèbre justement la lutte contre l’assimilation spirituelle, un syncrétisme bienvenu ou juste une façon de célébrer ensemble la lumière et l’espoir ? A chacun d’en décider.

Joyeux Noël, bonnes fêtes de Hanouka, Merry Chrismukkah et pourquoi pas excellent Noëlouka !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire