RECHERCHER DANS CE SITE

samedi 10 novembre 2018

Colloque de la laïcité du 16 mars 2019 : Dynamiser la démocratie, sauver les libertés publiques

Notre démocratie est-elle en péril dans un monde en mutation? Comment les citoyens peuvent-ils reconquérir cet espace de libertés garanties par les pouvoirs publics ? Le colloque de la laïcité du 16 mars 2019 fait le point.

Nous vivons une période de mutations profondes dans un espace de vie citoyenne élargi à cause de la mondialisation marchande, celle des techno-sciences et des problèmes écologiques. Notre habitat est devenu plus urbain. Les réseaux sociaux ont été bouleversés: nations, peuples, églises, classes et même familles sont progressivement remplacés par des réseaux « d’amis » virtuels, souvent peu fiables.

Sur la scène politique européenne, tant à l'Est qu’à l'Ouest, on assiste au retour de mouvements ou partis qualifiés d'extrême-droite, de nationalistes ou de populistes. Ces mouvements instrumentalisent des peurs engendrées par ce monde en mutation : peur de l’avenir, peur de la mondialisation néolibérale, peur des flux migratoires, peur des violences urbaines, peur engendrée par le terrorisme, …

- Dans quelle mesure ces peurs sont-elles manipulées ? Dans quelle mesure mettent-elles les libertés publiques en danger ? Comment s’informer auprès d’une presse crédible afin d’éviter les pièges des propagandes et des fake news ?

- Comment faire pression, en tant que citoyens, sur nos représentants élus afin de restaurer une démocratie réelle, locale mais aussi nationale et internationale ? Comment contrer la super puissance des multinationales qui privatisent le pouvoir mondial au détriment des représentants des peuples ? Quel devrait être le rôle de l’Europe supranationale par rapport aux libertés publiques de moins en moins garanties par les Etats ?

- Enfin, quel est le rôle des militaires des différents pays européens et celui de l’Otan : se préserver d’un ennemi extérieur ou intérieur ?

La laïcité se veut un trait d’union entre les citoyens et le politique. Son but est la défense de l’Etat de droit démocratique. A la veille des élections européennes, le 26 mai 2019, il nous faut nous mobiliser pour une Europe des libertés publiques.

Programme

Matinée :

- 9 h 30 : Intro
- 9 h 45 : Véronique De Keyser : « une démocratie approximative ; l’Europe face à ses démons » »
- 10 h 30 : Pierre-Paul Maeter : le danger des populismes de droite. Quid du populisme de gauche ?
- 11 h 15 : pause café
- 11 h 30 : GRIP : L’Otan : ennemi des libertés et de la démocratie en Europe ?
- 12 h 15 : Débat
- 12 h 45 : lunch

Après-midi

- 14 h : Gus Massiah, un des initiateurs de l’altermondialisme : comment les peuples et les mouvements sociaux et citoyens résistent et créent de nouvelles formes de démocratie.
- 14 h 45 : Pierre-Arnaud Perrouty (« Libres de dire ») L’information et l’éducation permanente contre les manipulations, les propagandes, les mensonges.
- 15 h 30 : débat

Conclusions

- 16 h 00 : Pierre Galand : la laïcité consubstantielle à l’état de droit démocratique.

Coordination : Gabrielle Lefèvre
Juin 2018

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire