RECHERCHER DANS CE SITE

samedi 24 novembre 2018

1983 : le clip "Thriller" de Michael Jackson, plus "Black Mirror" que "The Walking Dead"



L'Anachronique culturelle | En direct des grands chocs esthétiques de l’histoire des arts et de la culture, Mathilde Serrell est aujourd'hui en 1983. Assise devant un poste télévision, elle assiste médusée à la diffusion d'un clip qui va bouleverser durablement la culture pop : le clip révolutionnaire "Thriller".

Ce dimanche c’est frisson, j’ai décidé de regarder le clip de 13 minutes de Michael Jackson qui a été diffusé hier soir chez Michel Drucker dans "Champs-Elysées". Heureusement que les réseaux sociaux n’existent pas sinon tout le monde m’aurait spoilée en postant la vidéo Youtube. Là je dispose d’un bon vieux magnétoscope et d’un enregistrement du direct sur VHS...

Depuis des semaines tout monde parle de ce clip, une superproduction qui aurait coûté 1 million de dollars ! Presque un quart d’heure filmé en 35 millimètres par John Landis, le cinéaste qui est passé des "Blues Brothers" au « Loup Garou de Londres »… 

Jackson s’approprie Dracula, le White Zombie et le Heavy Metal. Il montre à la toute nouvelle chaîne MTV de quoi est capable ce chanteur noir dont on hésitait à montrer le clip de Billy Jean il n’y a pas si longtemps… Le Michael de Thriller invente une identité multiple qui échappe à la domination catégorielle. Mais dans le même temps, Michael Jackson s’enferme dans le petit écran, et dans ce double de fiction qu’il ne cesse de vouloir transformer.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire