RECHERCHER DANS CE SITE

jeudi 18 octobre 2018

FRANC-MAÇONNERIE : LE SENS DU RITUEL | GADLU.INFO

En Franc-Maçonnerie, nous nous posons souvent une multitude de question sur le « sens du rituel » : Que nous apporte-t-il en loge, dans le monde profane ? Et nous découvrons alors que nos vies sont empreintes de rituels de toutes sortes… Que le rituel nous relie au passé et nous projette dans l’avenir.

Voici une planche de la loge maçonnique « Fidélité et Prudence » à l’orient de Genève (GLSA) qui peut-être vous éclairera ! Belle lecture !

Vie profane

Dans la vie profane nous avons tous nos rituels, individuels ou collectifs, qui sont plus ou moins espacés dans le temps et dans l’espace. Ces rituels sont constitués par des rites, c’est-à-dire un ensemble de règles immuables, fixant le déroulement d’une cérémonie, quelle soit publique, donc exotérique ou secrète voir discrète, donc ésotérique.

Individuels

En ce qui concerne les rituels individuels, il nous suffit de penser à nos habitudes tels que la méditation, la prière, la réflexion ou à des habitudes moins spirituelles tels que l’heure systématique de la pause café, de la douche et de l’horaire du train. Bien que ces habitudes soient pour la plus part du temps le résultat de l’improvisation ou simplement la conséquence du temps qui nous reste disponible dans la journée, ces rituels ont la particularité de nous permettre de nous rassurer et de nous plonger dans son moi intérieur pour établir son bilan. Ce bilan est simplement le point de repère quotidien sur notre équilibre familial, notre situation émotionnel, notre performance au travail effectué le jour même et sur notre état corporel.

Collectifs & sélectif

D’autres rites règlent notre vie sociale. Pour ces rituels profanes et sociaux, nous avons besoin de la participation des autres. En effet et bien que cela soit possible, on imagine mal un anniversaire ou un réveillon en “ solitaire ”. Le principe de la sélection est une des particularités qui marque généralement ces rituels profanes. On fête son anniversaire avec sa famille et ses amis, on fête la journée nationale avec ses concitoyens, on célèbre les cérémonies religieuses avec ceux qui partagent sa foi. Les rituels individuels sont espacés dans le temps en fonction de nos besoins et les rituels collectifs en fonction des règles bien établies par le groupe. En conséquence ils peuvent être quotidiens, hebdomadaires, mensuel, annuels etc.

Sens

On doit finir ces évocations de rituels profanes avec un survol quant à la manière dont ils fixent les buts qu’ils poursuivent. Evidemment il n’est pas possible dans une seule phrase de résumer toutes les activités “ en groupe ” profanes, mais si on analyse les quelques lignes qui précédent on peut constater que le point commun de tous rituels profanes est que "l’individu est au service du groupe".

Le processus simplifié est : Le groupe établi des règles

Les règles que le groupe a établies sont justes, et chaque membre doit s’y référer ! Si chaque membre se réfère aux règles du groupe ce membre est en harmonie avec ce groupe. C’est une boucle simple et efficace, en effet “ il suffit de suivre les flèches ”

Vie Maçonnique

Dans la vie Maçonnique, chaque symbole, chaque rite, chaque rituel n’a d’autre intérêt qu’une recherche individuelle permanente de la lumière, mais cette recherche est générée et activée par l’ensemble des Frères en loge et cette recherche se poursuit dans la méditation et l’interprétation du sens de la vie dans le monde profane.


Le rituel Maçonnique est un véhicule initiatique qui nous conduit sur le chemin de la recherche de la Vérité. Un outil universel avec lequel chaque Frère peut travailler intuitivement, au moyen de ses cinq sens ceci dans le but d’éveiller et de développer sa conscience individuelle. Ce travail se fait en parfaite harmonie avec les Frères de toutes nations, de toutes croyances, de tout âge et de toute culture. Le rituel se compose de voyages symboliques qui nous permettent de partager nos expériences et nos sentiments avec nos Frères

Dans la vie du rituel Maçonnique l’expérience et les sentiments sont des éléments qui forment une partie de la vie UNIQUE de chaque Frère, qu’il transmet dans un espace temps défini. En effet :
Cet instant le Frère “ enseignant ” ne le vit qu’une fois dans sa vie.
Cet instant le Frère “ étudiant ” ne le vit qu’une fois dans sa vie.

Le sens du rituel Maçonnique est de rendre chaque être (ayant frappé à la porte dans le seul but de rechercher la lumière) : “ Receveur et donneur ”, “ étudiant et enseignant ”, “ apprenti et maître ”.
Frappez et l’on vous ouvrira, demandez et vous obtiendrez, cherchez et vous trouverez.
Le rituel ne fait qu’adresser des messages aux Frères qui doivent garder dans leur cœur toute l’émotion de la cérémonie afin de pouvoir réfléchir dans leur for intérieur à toute la portée de l’instant vécu. Le rituel Maçonnique permet d’établir des liens entre les Frères qui par les vases communicants de la Fraternité ne cessent de chercher, et ceci seulement grâce à ses Frères, un perfectionnement « individuel ».

Le rituel Maçonnique n’à d’autre but que de nous inciter à l’état de partage fraternel, nous permettant ainsi de nous éveiller à une évolution permanente de l’esprit et du cœur. Comme dans la vie profane, lien entre les Hommes, le rituel Maçonnique est un lien entre le visible et l’invisible, lien Universel entre le Microcosme (l’Homme) et le Macrocosme (l’Univers)

A la Gloire du Grand Architecte de l’Univers. Travail de Loge
Rédaction : H.M. le 8 février 2003 / JSG le 9 févier 2003 / JSG le 10.02.03

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire