RECHERCHER DANS CE BLOG

jeudi 28 juin 2018

Gaspard Koenig @ ESFL Conférence régionale Paris 2014



Gaspard Koenig, né en 1982, est un philosophe et écrivain français. Il se place dans la filiation libérale et libertarienne.

Il est normalien, major du concours d'entrée de l'École normale supérieure lettres et sciences humaines (ex-Fontenay - Saint-Cloud localisée à Lyon), agrégé en philosophie. Il a également étudié à Columbia. Il a écrit deux romans, en 2004 et 2006, récompensés pour Un baiser à la russe (2006) du prix littéraire de la Vocation et du Prix Jean Freustié. Il a été la « plume » de la ministre de l'économie Christine Lagarde jusqu'en juin 2009. Il travaille désormais pour la BERD et collabore au Magazine Littéraire.

Par ailleurs, il continue d'écrire, par exemple sur la corruption, à laquelle il a consacré en 2009 un ouvrage, Les discrètes vertus de la corruption. Il analyse ce phénomène, en se plaçant en particulier dans la perspective de La Fable des abeilles de Bernard Mandeville, qui faisait des vices privés des vertus publiques. En faisant l'éloge de la corruption, il se place dans la même veine que Philippe Simonnot ou Bertrand Lemennicier par exemple. Philosophiquement, il se revendique libéral ou libertarien, citant par exemple Hayek, Revel ou Bastiat. C'est également un spécialiste de Marcel Proust; dans Octave avait vingt ans, Octave est ainsi un personnage accessoire de A la recherche du temps perdu.

En 2012, il est candidat aux élections législatives à Londres (3è circonscription des Français de l'Etranger) avec l'investiture du Parti Libéral Démocrate (PLD).
Il préside désormais le think tank Génération Libre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire