RECHERCHER DANS CE BLOG

jeudi 1 mars 2018

Mémento du Maître, la Parole Perdue

Le mémento sur « La parole perdue » développe le mythe d’Hiram dans la tradition maçonnique, il vient de paraître !

Dans le grade de Maître, la gestuelle est particulièrement éloquente et occupe une place capitale : la marche à reculons, le retournement et le renversement du récipiendaire, les voyages à la recherche de l'architecte, la découverte du corps, le signe d'horreur, les tentatives infructueuses de relèvement du mort pratiquées par les deux Surveillants, son redressement par les trois lumières de la loge, les attouchements de vie que sont les cinq points parfaits de la Maîtrise... tout, absolument tous les mouvements et toutes les postures qui sont vécus dans le rituel sont signifiants car ils sont éminemment symboliques.

« La formule républicaine a su admirablement ce qu'elle disait et ce qu'elle faisait; la gradation de l’axiome social est irréprochable. Liberté, Égalité, Fraternité. Rien à ajouter. Rien à retrancher. Ce sont les trois marches du perron suprême. La liberté c'est le droit, l'égalité, c'est le fait, la fraternité, c'est le devoir. Tout l'homme est là. Nous sommes frères par la vie, égaux par la naissance et par la mort, libres par l’âme »

V. Hugo, Le Droit et la Loi, chapitre III

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire