Depuis sa création en 1833, le Grand Orient de Belgique défend la franc-maçonnerie dans sa dimension « adogmatique et progressiste ». Elle ne peut donc être assimilée à une église ou tout autre structure proposant une pensée unique. Elle n’est pas plus un parti politique ou une organisation syndicale. Bien qu’ancrée dans le monde réel, elle n’est pas pour autant un centre laïque. Elle est fondamentalement attachée à la liberté d’opinion, la liberté de conscience et réfractaire à toute instrumentalisation ou contraintes extérieures.

Saisir des mots clefs à rechercher

lundi 15 mai 2017

LES 300 ANS DE LA FRANC-MAÇONNERIE SPÉCULATIVE FÊTÉS À BRUXELLES LE 24 JUIN

Lorsque les frères de 4 loges se réunissent à l'auberge Goose and Gridiron ("L'Oie et le Grill") le 24 juin 1717, songent-ils qu'ils sont en train de donner forme à la 1ere structure qui va pérenniser la franc-maçonnerie ?

C’est sous l’égide de la loge de recherche de la Grande Loge de Belgique l’Âne d’Or que, pour fêter les 300 ans de la franc-maçonnerie spéculative, seront présentées le samedi 24 juin de 16h30 à 18h30 dans les locaux de l’Académie Royale de Belgique à Bruxelles (1, rue Ducale) des saynètes et des rappels historiques. L’après-midi se conclura par un diner.

Les orateurs seront : Hervé Hasquin, historien, ULB, Académie Royale de Belgique ; Jean-Jacques Wunenburger, philosophe, Université de Lyon III ; Emiliano Acosta, philosophe, VUB, UGent ; Lambros Couloubaritsis, philosophe, ULB, Académie Royale de Belgique ; René Vermeir, historien, UGent.

Le modérateur sera Bauduin Decharneux, philosophe, ULB, Académie Royale de Belgique.

Tenue de ville, profanes amis bienvenus. Participation : 45 € (dîner + 2 boissons).
Verser 45 € x le nombre de participants en indiquant clairement le nom et la mention « repas juin » sur le compte IBAN BE30 3631 6641 0311
Contact et renseignements : phuge@telenet.be

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire